SOCIÉTÉ

283 touristes chinois dans le premier charter de Shanghai


Jeudi 4 Février 2016 à 16:42 | Lu 741 fois

TOURISME - Un charter de 283 touristes chinois est arrivé mercredi soir à Tahiti. Tahiti Nui Télévision est allée à la rencontre de ces touristes fortunés, pour savoir ce qu'ils attendent de la Polynésie.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
283 touristes chinois sont arrivés à Tahiti ce mercredi soir de Shanghai. Des touristes fortunés, habitués aux voyages, réputés exigeants, plus encore que ceux de Pékin. Diana Chin Choi, directrice de l'agence Tahiti Tours explique que : "la spécificité du vol que nous accueillons ce soir , c'est qu'il s'agit du premier vol direct de Shanghai, les autres venant de Pékin. Donc c'est une grosse nouveauté pour la destination. Chaque client est différent d'une nationalité à une autre... aussi bien le client américain que le client japonais... Eh bien le chinois c'est pareil, il a des demandes particulières en terme de nourriture... Les hôtels se sont adaptés petit à petit. Certains hôtels ont fait venir des chefs chinois. Des hôtels ont fait venir du personnel qui parle mandarin pour pouvoir répondre aux questions des clients... "
Pas moins de 7 agents de Tahiti Tours parlent mandarin, sur la vingtaine mobilisés ce mercredi soir.


Pour ces touristes, les destinations plage sont la Thaïlande ou Bali. Mais ils sont prêts à dépenser 5 fois plus pour le rêve tahitien : près de 500 000 Fcfp par personne, pour seulement cinq nuits sur place. 
Selon Shan Ling, professionnelle de la mode en vacances sur le fenua, la clientèle chinoise fait le déplacement avant tout pour : "les paysages, les lagons... pour faire de la plongée, mais aussi pour la qualité des hôtels de luxe "
 

Loin de la caricature du touriste chinois friand de plages et de shopping, certains sont venus par amour de l'art !
James Lee, chef d'entreprise chinois, venu avec sa femme et son fils, explique : "ma femme a étudié la peinture quand elle était très jeune... et il y a un peintre très connu qui a vécu ici : Paul Gauguin. Elle a donc voulu venir ici, pour voir où Gauguin a peint ses toiles !"
 

Après une courte nuit et la moitié d'une matinée, ces touristes partent pour Bora Bora. Dans la file d'attente devant les bus, certains confient s'être attendus à un meilleur service.
Yue et Lu Pie Ming Liu, des touristes chinois expliquent : "On a attendu le bus pendant longtemps... et puis ça serait mieux de corriger le service de nuit de l'hôtel, parce qu'on avait très faim hier soir, et qu'il n'y avait plus rien à manger !"
Malgré ces petits problèmes, ces touristes gardent le sourire. Et ne sont finalement pas si différents des Américains.
Yue Yang Sun, touriste chinoise, confie : "Ce que je préfère, c'est les plages... et puis me baigner... bien me reposer... et puis je voudrais aussi faire du shopping, pour pouvoir ramener des choses à la maison."
 

Un autre charter en provenance de Shanghaï est attendu la semaine prochaine. Si la progression du tourisme chinois se poursuit à ce rythme, la Chine deviendra notre troisième pourvoyeur de touristes, d'ici 5 ans.
 
Rédaction web avec Mike Leyral

Diana Chin Choi, directrice de l'agence Tahiti Tours








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard