POLITIQUE

1er avril : le gros poisson d'un candidat à la Présidentielle


Samedi 1 Avril 2017 à 10:32 | Lu 1388 fois

PRÉSIDENTIELLE - Philippe Poutou a annoncé le retrait de sa candidature au profit d'un autre candidat, Emmanuel Macron... un poisson d'avril teinté d'ironie qui tranche avec les stratégies de communication de cette campagne.


1er avril : le gros poisson d'un candidat à la Présidentielle
«Parce que si je retire ma candidature, Emmanuel Macron, l’ancien banquier qui a touché 3 millions d’euros entre 2009 et 2013, est désormais le candidat qui a le patrimoine le moins élevé. #SolidaritéEntreDémunis» , c'est ainsi que Philippe Poutou explique son choix de quitter la course à l'Elysée. Dans un long message posté sur les réseaux sociaux, le candidat indique : «Parce qu’en soutenant Emmanuel Macron, je rejoins un groupe de vrais rebelles, de gens qui veulent changer le système : Jacques Attali, François Bayrou, Manuel Valls, Gérard Collomb, Dominique Perben, Che Guevara…». Et d'ajouter :  «Parce qu'il propose de supprimer 120.000 postes dans la fonction publique et qu’on se rend compte chaque jour que dans les hôpitaux, les écoles, les bureaux de poste, aux finances publiques, à la CAF, à Pôle emploi… il y a beaucoup trop de personnel.»

Un poisson d'avril qui n'a pas manqué d'agiter la toile. Le candidat du Nouveau parti anticapitaliste est crédité de 1% dans les sondages. 
Rédaction web






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017