FAITS DIVERS

181 plants de cannabis dissimulés dans la végétation


Jeudi 30 Octobre 2014 à 18:18 | Lu 300 fois

Raiatea. Le propriétaire fait l'objet d'une ordonnance pénale.


Source : gendarmerie
Source : gendarmerie
Après une série d'investigations ce week-end, les gendarmes de l'île de Raiatea ont localisés deux sites potentiels de culture de paka.
Lundi, une équipe formée de 4 gendarmes mobiles et 3 gendarmes de la brigade de Raiatea a arpenté les hauteurs de la commune de Tumaraa à Tevaitoa. Les forces de l'ordre ont découvert une plantation de 181 plants de cannabis dissimulés dans la végétation.
Identifié, un homme reconnaît être le propriétaire de cette plantation, qui est destinée à sa consommation personnelle.
Sur les instructions du magistrat de permanence près le parquet de Papeete, il fait l'objet d'une ordonnance pénale. 






Vos réactions

1.Posté par Jean-Pierre Bernard le 01/11/2014 02:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Prévenir intensément est une solution encore plus efficace, car la seule pénalisation de suffira pas. Voici, à propos du cannabis, ce que précise une association française de prévention :
« …Les effets immédiats de la prise de cannabis comprennent une accélération des battements du cœur, une désorientation, un manque de coordination physique, souvent suivis par une dépression ou une somnolence. Certains consommateurs souffrent de crise de panique ou d’inquiétude. Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là. Selon des études scientifiques, le principe actif du cannabis, le THC, reste dans le corps des semaines, voire plus. La fumée du cannabis contient 50 à 70% du substances cancérigènes de plus que les cigarettes. Une étude de référence a montré qu’un seul joint de cannabis cause autant de dommages aux poumons que 5 cigarettes normales fumées les unes après les autres. Les fumeurs chroniques de joints souffrent souvent de bronchites. La drogue peut affecter bien plus que votre santé physique. Des études australiennes menées en 2008 ont fait le rapprochement entre consommation importante de cannabis et problèmes cérébraux. Ce fait est confirmé par une étude précédente portant sur les effets à long terme du cannabis, qui mentionnait des atteintes cérébrales similaires à celles causées par une toxicomanie profonde avec d’autres drogues majeures. Et plusieurs études ont indiqué qu’un lien existerait entre une consommation répétée de cannabis et la psychose… ».

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard