SOCIÉTÉ

15e journée nationale de réflexion sur le don d’organe


Lundi 22 Juin 2015 à 16:01 | Lu 121 fois

SANTE. Des concerts et diverses animations sont prévus tout au long de cette journée dans le hall du CHPF.


Crédit : présidence de la Polynésie française
Crédit : présidence de la Polynésie française
Le ministre de la Santé et de la recherche, Patrick Howell, a participé ce lundi matin à la 15e journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs, organisée dans le hall du Centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF) au Taaone.
 
Dans son discours, le ministre a tenu à saluer l’association "Un don de vie" ainsi que la coordination hospitalière des prélèvements d’organes, à l’origine de la manifestation organisée en Polynésie française cette année. Patrick Howell a également rappelé que depuis la première greffe rénale réalisée le 8 octobre 2013, 26 autres patients ont pu bénéficier de cette intervention, dont 15 depuis le début de cette année 2015. Il a cependant précisé que la liste des patients en attente d’un nouveau rein était encore longue, avec 91 patients inscrits actuellement, un chiffre qui devrait passer à 150 personnes d’ici la fin de l’année.
 
Le but de cette journée est, en plus d’informer le grand public, d’inciter chaque Polynésien à faire connaître son choix sur le don d’organes à ses proches. Comme l’ont rappelé l’association "Un don de vie" et la coordination hospitalière des prélèvements d’organes, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse face à ce choix, mais une prise de position qui donne du sens à une réflexion propre à chacun.
 
Des refus ont déjà été rencontrés, et dans leur grande majorité, le motif évoqué était le manque d’information sur la position du proche en état de mort encéphalique, rappelle la présidence dans un communiqué. L’enjeu prioritaire est donc bien d’augmenter le taux de transmission d’information à ce sujet à ses proches afin d’éviter ce type de situations. Le ministre a ainsi insisté sur le fait que ne pas communiquer son choix exposait ses proches au risque d’une décision particulièrement difficile au moment d’un deuil.
 
Des concerts et diverses animations sont prévus tout au long de cette journée dans le hall du CHPF. 


Tags : santé





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 16:25 Quand Papeete se prend pour Ibiza

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard