FAITS DIVERS

1150 pieds de cannabis découverts à Rurutu

AUSTRALES


Vendredi 17 Juillet 2015 à 17:09 | Lu 808 fois

Tous les plants ont été arrachés, et détruits par incinération par les gendarmes. Les deux individus devront répondre respectivement des faits de détention, cession et usage de produits stupéfiants devant la justice.


Crédit : Gendarmerie
Crédit : Gendarmerie
Le 7 juillet dernier, à l'occasion d'une mission dédiée à la recherche de plantations illicites de cannabis dans le district de Hauti, les gendarmes de Rurutu ont découvert la présence d'une pépinière dissimulée dans la forêt abritant quelque 820 plants de pakalolo. 
Le commandant de brigade a alors décidé de la mise en place d'une surveillance discrète et camouflée, dans la forêt, en vue de surprendre et d'identifier le ou les propriétaires de cette plantation. A l'occasion de cette planque, un des gendarmes en renfort, ne connaissant pas parfaitement les lieux, s'est égaré dans la forêt. Il a  alors découvert une seconde pépinière d'environ 330 autres pieds de cannabis non loin de la première.

Deux jours d'observation plus tard, les gendarmes ont surpris en flagrant délit deux hommes venus arroser les plantations. Les deux protagonistes, bien connus des militaires de la gendarmerie, ont été interpellés. Au cours de leur garde à vue, ils ont reconnu être les propriétaires des deux plantations.

Tous les plants ont été arrachés, et détruits par incinération par les gendarmes. Les deux individus devront répondre respectivement des faits de détention, cession et usage de produits stupéfiants devant la justice.
L'un des deux hommes interpellés est un récidiviste. Il avait déjà fait l'objet de poursuites dans les mêmes conditions pour avoir cultivé 640 pieds de cannabis en février 2015.


Tags : Australes, drogue




Vos réactions

1.Posté par Véro le 20/07/2015 00:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette lutte est vaine. la culture, la vente et surtout la consommation des plus jeunes explose ! C'est une non-assistance à mineurs en danger. Il serait plus efficace de légaliser pour donner à l'Etat le moyen de contrôler la consommation et d'imposer un âge minimum ! Aujourd'hui, c'est les trafiquants qui fixent les règles du jeu car ce trafic clandestin échappe à l'Etat.

2.Posté par Cerber le 22/07/2015 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Véro
"..donner à l'Etat le moyen de contrôler et imposer un âge minimum !" et çà résoudra le problème ? Qui va contrôler l'âge minimal autorisé ? et surtout que feront les mineurs qui ne peuvent "acheter" le paka ? Ils le produiront et on recommence. De plus, ici en Polynésie où les gens n'ont pas un sou, comment feront-ils pour se payer leur paka ?? Avec quel argent ? Leur seule solution c'est déjà d'en vendre pour se payer quoique ce soit et surtout en produire pour en fumer. Certes il est utopique de croire que la lutte fera cesser le cannabis mais en attendant, tous ce qui est illicite est par définition interdit.

3.Posté par Véro le 22/07/2015 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pour cette raison que je parlais de légalisation et pas d'interdiction. Cela pourrait être un éventualité ou tout doit-il rester toujours en l'état ? Pour ce qui concerne le contrôle de l'âge, c'est les vendeurs de cannabis eux-mêmes, autorisés par l'Etat, qui demandent une pièce d'identité à chaque client qu semblent avoir aux alentours de 18 ans. Ca se passe ainsi en Hollande et paradoxalement, la consommation des jeunes chez eux est l'une des plus basses d'Europe !

4.Posté par Camélia le 13/12/2015 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toutes façons, il a été prouvé qu'il n'y avait rien de mieux que l'interdiction pour booster le succès d'un produit. Pendant la prohibition des alcools pendant les années 20 aux états-unis, les trafiquants se sont rempli les poches et au final l'état fédéral a cédé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 19:01 Disparition inquiétante d'une jeune fille de 15 ans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard