SOCIÉTÉ

11 Tamarii volontaires enterrés sous des stèles musulmanes, retrouvent leur croix


Mercredi 8 Novembre 2017 à 10:29 | Lu 2529 fois

MÉTROPOLE - Après 4 ans de démarches, les tombes de 11 Tamarii volontaires de la Grande Guerre ont été réhabilitées. Un hommage leur a été rendu le 1er novembre.


Crédit : ONACVG
Crédit : ONACVG
En 2013, Irénée Cordonnier, ancien officier, vivant en Polynésie et chercheur passionné d’histoire alertait le service de l’ONACVG de Polynésie française que des militaires polynésiens morts pour la France en 1918 étaient enterrés sous des stèles musulmanes à Cannes, alors qu'ils étaient chrétiens . Des démarches ont rapidement été entreprises pour qu'ils retrouvent leur croix. 
Le journal Nice Matin a révélé l'histoire au grand public en 2016. Mais ce n'est que cette année que l'erreur a été réparée. 

Le 1er novembre, jour de la Toussaint, un hommage a été rendu aux 11 Tamarii volontaires de la Première Guerre Mondiale : MOUAURA Paihura, TIAAHU Tuaarue, TETIARAHI Joseph, Aitamai, MOE Teha, TEIHOARII Tavi, TAEAE Tetuanui, FAATAE Aro, MAIRAHI Moohono Purea, HOPARA Teahui, TERAI Tetauroura, DAUPHIN Maria.
Maina Sage, députée de la Polynésie française et Caroline Tang, déléguée de la Polynésie Française à Paris étaient présentent. 
L'hommage a été ponctué par les chants traditionnels des militaires polynésiens du 21e RIMa (régiment d’infanterie de marine) basé à Fréjus. 
Les tombes seront de nouveau honorées et fleuries par le Souvenir Français ce 11 novembre.
 

 

Crédit : ONACVG
Crédit : ONACVG

Les soldats : 


MOUAURA Paihura (1894-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 24 août 1894 à Tautira (Tahiti). Fils de Taumataura a MOUAURA, cultivateur, et de Taurua a TAURUA, couturière, domiciliés à Tautira. Il épouse à Tautira, le 1er novembre 1913, Teraimihia a MANAONAO, couturière. A la veille de son départ pour la guerre, il est cultivateur à Tautira. Parti de Tahiti le 28 mars 1916, avec le 3ème contingent sur le vapeur « Flora ». Il décède de maladie à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes le 13 août 1918 à l’âge de 24 ans.
 
TIAAHU Tuaarue (1882-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 17 avril 1882 à Papara (Tahiti). Fils de Tauvavau a TIAAHU et de Totoroiho a URAEVA, domiciliés à Papara. Il épouse le 7 décembre 1901 à Papara, Arae a UMA. Avant son départ pour la guerre, il est cultivateur à Papara. Il quitte Tahiti par le « Moana » le 7 juin 1916. Il embarque pour la France sur le « Gange » le 3 décembre 1916. Il décède le 1er août 1918 de bronchite, à l’hôpital complémentaire n°73 de Cannes dans les Alpes-Maritimes.
 
TETIARAHI Joseph, Aitamai (1898-1918) : Caporal au Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 10 septembre 1898 à Faa’a (Tahiti). Fils de Tevaearai a TETIARAHI, sacristain et de Tetuanuihururau a TUPUAITUA, domiciliés à Faa’a. Parti de Tahiti pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie sur le vapeur « Moana », avec le 9ème contingent, le 10 mai 1917. Décédé le 5 juin 1918 de tuberculose pulmonaire à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes.
 
MOE Teha (1889-1918) : Soldat tahitien. Citoyen français, il est né le 16 août 1889 à Arutua (Tuamotu). Fils de Fanura a MOE et de Terea a HOPINI, domiciliés à Arutua. Il est cultivateur à Faa’a (Tahiti) au moment de partir pour la guerre. Il quitte Papeete par le vapeur « Maitai » avec le 5ème contingent le 9 mai 1916. Il s’embarque ensuite pour la France à partir de Nouméa avec le 3ème contingent calédonien, le 3 décembre 1916 sur le « Gange ». il décède ed maladie le 3 avril 1918 à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes à l’âge de 29 ans.
 
 TEIHOARII Tavi (1896-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 29 février 1896 à Tautira (Tahiti). Fils de Teriitauhiro a TEIHOARII, cultivateur et de Tetiaiti a TAU, blanchisseuse, domiciliés à Tautira. Parti pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie par le vapeur « Flora » le 28 mars 1916 avec le 3ème contingent. Il quitte Nouméa pour la France avec le 3ème contingent calédonien qui ‘embarque le 3 décembre 1916 sur le « Gange ». Décédé le 1er avril 1918 de maladie à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes.
 
TAEAE Tetuanui (1898-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 17 août 1898 à Vairao (Tahiti). Fils de Teahu a TAEAE, cultivateur et de Paorai a TOMA, blanchisseuse, domiciliés à Vairao. Résidant aux îles Cook, il part pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie par le vapeur « Paloona » le 13 juin 1917. Il embarque ensuite sur « El Kantara » pour la France le 10 novembre 1917. Décédé le 2 mars 1918 de maladie à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes.
 
FAATAE Aro (1893-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 9 juillet 1893 à Papara (Tahiti). Fils de Tami a RAIHENI, cultivateur et de Faatae a TAMAURI, blanchisseuse, domiciliés à Papara. Il est journalier à Papara au moment de son départ pour la guerre. Parti avec le 2ème contingent, le 15 février 1916, à bord du « Moana » pour rejoindre Nouméa. Il est ensuite embarqué, le 3 décembre 1916 sur le vapeur « Gange » en direction de la France. Il décède le 13 février 1918 à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes dans sa 25ème année.
 
MAIRAHI Moohono Purea (1897-1918) : Soldat de 1ère classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 3 février 1897 à Papeete (Tahiti). Fils de Teehuata a MAIRAHI, tailleur et de Tetiaveroa a TUAHINE, domiciliés à Mamao. Il exerce la profession de planton à Papeete. Il part avec le 2ème contingent pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie par le vapeur « Moana », le 15 février 1916. Il quitte Nouméa par « El Kantara » le 10 novembre 1917. Il décède d’une péritonite tuberculeuse à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes à l’âge de 21 ans.
 
HOPARA Teahui (1898-1919) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 13 juin 1898 à Teavara Teaharoa (Moorea). Fils de Teahui a TEAI, couturière âgée de dix-sept ans et de père inconnu. Reconnu en 1917 par Tetuahiti a ARIIOEHAU. Il quitte Papeete le9 mai 1917 sur le « Moana » pour Nouméa en Nouvelle-Calédonie et rejoint la France par « El Kantara » le 10 novembre 1917. Il décède le 27 février 1919 à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes de maladie « granulée » à l’âge de 21 ans.
 
TERAI Tetauroura (1891-1918) : Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique. Citoyen français, il est né le 26 septembre 1891 à Haapiti (Moorea). Décédé le 13 décembre 1918 de maladie, tuberculose intestinale, à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes. Sources ONACVG et M. Irénée Cordonnier
 
DAUPHIN Maria (1891-1918) : Né le 17 mars 1891 à Saint Denis de La Réunion. Soldat de 2ème classe du Bataillon Mixte du Pacifique, résidait à Tahiti où il a laissé une descendance. Décédé le 1er juin 1918 de maladie contractée en service à l’hôpital auxiliaire n°203 de Cannes dans les Alpes-Maritimes. Sources ONACVG et M. Irénée Cordonnier








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 21 Novembre 2017 - 16:57 Un "Passeport Tourisme" pour mieux accueillir

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017